Les fermiers de la Francilienne
Les fermiers
de la Francilienne
Bouton menu
Les fermiers de la Francilienne

Villetaneuse : la ferme de l’université transforme les invendus en repas

Article du Parisien 93 du 21/02/2017

Sous un petit chapiteau, plusieurs kilos de nourriture ont été entassés sur une grande table. Des fruits et des légumes encore frais et une montagne de baguettes de pain. La ferme pédagogique de l’université Paris XIII a inauguré ce mardi sa « zone de récupération alimentaire », au pied des salles de cours du campus de Villetaneuse. L’objectif est de valoriser les denrées alimentaires invendues des grandes surfaces environnantes et les restes du restaurant universitaire voisin.
Le produit des collectes est ensuite transformé en repas bon marché. « On essaie de créer un plat unique, consommable dans l’immédiat et le moins cher possible, pour les habitants de Villetaneuse et les étudiants », explique Thomas Hardy, salarié des Fermiers de la Francilienne. L’association, qui a aménagé le site il y a un an, a mis en place ce projet en collaboration avec les étudiants en master ONG et Coopération internationale de Paris XIII. Pour profiter de la « récup’alimentaire », il est aussi possible d’échanger des heures de travail à la ferme contre un repas gratuit.
Les membres de l’association construisent actuellement une structure en ossature bois qui permettra de mieux stocker les aliments, dont une partie sert à nourrir la cinquantaine d’animaux recueillis sur place. Et rien ne se perd, car ce qui n’est plus consommable alimente le bio composteur.
Ici, tout se recycle
Le terrain de 5 ha, un ancien verger, accueille une cinquantaine d’animaux sauvés de l’abandon ou de la maltraitance : moutons, lapins, cochons, chèvres, et même un âne et deux poneys. Créée il y a un an par l’association les Fermiers de la Francilienne, la ferme pédagogique de l’université Paris XIII à Villetaneuse a été entièrement construite à partir de matériaux de récupération. Une petite vingtaine de jeunes volontaires en service civique ou en insertion sont chargés de la faire vivre, encadrés par une dizaine de salariés de l’association. Le site sert aussi de support pédagogique pour les étudiants de la filière éthologie, qui s’intéressent aux comportements des espèces animales et à ceux d’électromécanique. Ces derniers ont construit une éolienne urbaine qui permet à la ferme de produire une partie de son électricité.

http://www.leparisien.fr/villetaneu...

Rendez-vous

Le 3 septembre
Les guinguettes de la butte Pinson - Portes ouvertes tous les 1er dimanches de chaque mois
Les dimanches 5 mars, 2 avril, 7 mai , 4 juin, 2 juillet, 3 septembre et 1er octobre 2017.
à La ferme de la Butte Pinson