Les fermiers de la Francilienne
Les fermiers
de la Francilienne
Bouton menu
Les fermiers de la Francilienne

Ferme-refuge à vocation pédagogique

Nos fermes jouent également un rôle de refuge !

Pour lancer notre activité pédagogique et d’insertion, au commencement du projet en 2014, nous avons fait le choix d’accueillir exclusivement des animaux de fermes maltraités, sous actes d’abandons ou de décisions de justice… Nous avons trouvé en la fondation Stephane Lamart, association engagée dans la défense animale, un partenaire efficace et très rapidement nous avons pu héberger grâce à eux de nombreux animaux tels que des moutons, chèvres, cochons, vaches, ânes, lapins et poules qui sont venus prêter main forte à notre projet pédagogique.

C’est tout naturellement que nous nous associons au débat qui agite notre société sur la souffrance animale, sur les méthodes de productions alimentaires et la lutte contre toute forme de maltraitance à leurs encontres. Notre société et l’industrie agroalimentaire ont cloisonné l’outil de production animale pour notre alimentation et le consommateur qui a amené des comportements qui ne font plus consensus dans notre société… Cette réflexion nourrit notre action pédagogique ! Comment ne pas participer à cette thérapie de groupe passionnante et pleine de promesses sur nos modes de consommations alors même que nous recherchons tous à trouver des réponses pour lutter contre la malbouffe et la dégradation de notre environnement... Quel endroit est le plus favorable pour partager ces questionnements qu’à la ferme, espace universel qui nourrit depuis toujours l’humanité…
C’est pourquoi dans cette même démarche, pour trouver des solutions concrètes, nous nous sommes engagés avec tous nos fermiers dans la lutte contre le gaspillage alimentaire, l’éco pâturage, à une restauration interne végétarienne, à une production agricole en permaculture, etc...
Mais accueillir des animaux de ferme en souffrances n’est pas si simple que ça, ce sont des soins, beaucoup de soins, c’est regagner leurs confiances, c’est énormément de logistiques, d’hectares de terrains et de paperasses, ce sont des tonnes de foins, de pailles, de nourritures et un nutritionniste, ce sont des protocoles sanitaires et des mises en quarantaines.
Sur nos “fermes-refuges” les animaux vont apprendre à cohabiter et à apporter leurs contributions à notre projet mais en contrepartie, ils auront l’opportunité ; extrêmement rare dans notre société ; de finir leurs vies tranquilles sans avoir craindre de passer dans notre assiette...

Si vous souhaitez contribuer à notre action par un don et/ou par une aide en bénévolat nous serions heureux de vous accueillir dans notre équipe. Nous sommes à la recherche de bénévoles de toutes compétences, motivés et réguliers que nous pouvons former à nos côtés spécifiquement sur nos activités de “fermes refuges”

N’hésitez pas à nous contacter sur fermepeda@r2k.coop - ou au 09.73.55.47.58 - 06.74.51.18.94.


Images à télécharger

  Sans titre